En quoi consiste le comptage de particules ?

30 Jun 2016
In: Evento

IMG_Analisis_07_767x431

La contamination est la première cause d’erreur sur tout élément mécanique lubrifié. Un contrôle effectif de l’usure s’obtient en contrôlant les contaminants présents dans le lubrifiant.

Le comptage de particules consiste à analyser la contamination solide dans un lubrifiant par le comptage du nombre de particules et le classement du niveau de contamination en fonction de la taille/concentration de particules. Connaître le niveau de propreté d’un fluide est fondamental lors de la réalisation d’un contrôle de la contamination présente sur le système.

Cette analyse était principalement menée à bien sur des systèmes hydrauliques et d’autres systèmes propres telles que les turbines, où les niveaux d’usure étaient faibles. Désormais, cette analyse concerne n’importe quel système lubrifié, à cause de l’importante correspondance existant entre la contamination par particules et l’erreur sur les systèmes.

Différentes normes internationales sont utilisées pour classer un fluide en fonction de la quantité de contaminants solides qu’il présente en suspension. La plupart classent le niveau de propreté du fluide en fonction des quantités de contaminants existants en tenant compte de dimensions déterminées.

Lubrication Management recommande l’analyse ASTM D 6786 Comptage de particules solides en suspension (ISO 4406) afin de déterminer la contamination solide dans l’huile lubrifiante.

Leave a Comment!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Posts relacionados