Les principaux « ennemis » des roulements de turbines éoliennes

22 Sep 2016
In: Evento

Les roulements des turbines éoliennes lubrifiés avec de la graisse ne parviennent souvent pas à atteindre les objectifs de longévité espérés, cela est principalement dû à la pollution qu’ils finissent par supporter dans tous leurs composants.

La poussière, les particules solides et la pollution aqueuse sont les principaux « ennemis » des roulements, il est donc important d’analyser l’état de la graisse en service pour prolonger la durée de vie utile du roulement.

La génération de particules qui se détachent des roulements est un autre aspect prioritaire lors d’une analyse de la graisse en service, ce que nous connaissons normalement comme usure du roulement.

graf_erroreslubricante_770x440_en

Figure. Cause de pannes sur les roulements 

La durée de vie utile d’un roulement se calcule en principe L10, « l’espérance minimale de vie », ce qui signifie que 10 % des paliers développeront des défauts avant la fin de la vie utile totale estimée.

La consistance de la graisse, tout comme la quantité d’additifs qu’il reste à la graisse, aideront à définir la fréquence de graissage et la quantité de graisse nécessaire sur le roulement pour que celui-ci atteigne les objectifs de durée de vie attendus.

Analyser l’état de la graisse en service pour diagnostiquer l’état du roulement.

Leave a Comment!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Posts relacionados