Comment quantifier la quantité d’escarbille et de dispersants existants dans un lubrifiant: méthodes de mesures

13 Jul 2015
In: Evento

A travers la déposition d’une goute de lubrifiant sur un papier chromatographique, nous pouvons quantifier le niveau d’escarbille et de dispersants présents dans un lubrifiant. En guise de résultats, nous pouvons déterminer:

L’indice de contamination (IC)

Il représente la concentration de matière insoluble présente dans un lubrifiant. Il est affecté par plusieurs facteurs, incluant la constitution de la machine, la durée du lubrifiant et les conditions de travail.

Grace à cette technique, on peut déterminer une concentration d’escarbille entre 0.1-4.0%. Un haut IC signifie qu’une combustion est inefficiente et cela peut être causé par des problèmes d’injection, de basse compression o de respiration du moteur défectueux. Dépendamment du type de moteur il se doit d’établir des lignes bases et des statistiques limites.

Dispersant (MD)

Reflète l’habilité qu’a l’huile de se distribuer de façon homogène tout au long de la goutte qui dépend de la capacité dispersive de l’huile. Ils existent des contaminants qui peuvent diminuer la valeur MD comme l’eau, l’escarbille, la combustion, le combustible. Ces contaminants dégradent l’habilité de dispersion résiduelle du lubrifiant, favorisant la formation de conglomérant d’escarbille lesquels peuvent bloquer le flux d’huile jusqu’au composant de la machine ou interférer avec la fonction des additifs.

Résultat global ou démérite pondéré (DP)

La détermination de cette valeur aide à l’utilisation dans sa prise de décision sur l’état de l’échantillon. Par exemple, si on obtient des valeurs faibles d’IC et MD mais au contraire des résultats non complètement négatifs, le DP déterminera si le problème est basé sur une de ces deux mesures.

Leave a Comment!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Posts relacionados